On ne procrastine pas avec le trempage du plat à gratin !

Une nuit au sec et les restes carbonisés collent mieux que du goudron. Il faut frotter, gratter, récurer, laver, rincer, recommencer et le tout sous une eau bouillante !

C’est mauvais pour la planète et pour la flemme et pour les mains.

Tout ça pour quoi en plus ? Le laisser sur la table ou dans le four ou sur le plan de travail de la cuisine, ou pire, le déposer dans l’évier sans prendre la peine de l’arroser. On ne peut rien faire d’une procrastination pareille !

Alors on le fait tremper direct et on lui règle son compte en un coup d’éponge le lendemain !

Bien sûr, la meilleure option reste de procrastiner la confection du gratin. Ou l’achat du plat si vous en avez encore l’occasion.

T.

2 commentaires

  1. Je proposerais pour ma part, et en m’adressant à mes pairs masculins, le frottage immédiat de la petite trace consécutive à un déchargement irrévérencieux dans l’urne aux mille senteurs autrement appelée « chiottard ».

    En plus d’être particulièrement peu glamour, notamment dans le cadre d’une vie de couple où tout rapport à l’hygiène intime se veut parfait ( dans les premiers moments, tout du moins), laisser une preuve de notre simple humanité, peut s’avérer desastreux pour l’image fantasmée d’un être exceptionnel que l’on s’est évertué à construire, et ce au grès de multiples pirouettes et mensonges.

    Ainsi il convient donc de se servir de cette petite brosse posée près des toilettes pour maintenir l’illusion ! Simple non ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s