GUIDE D’ENTRETIEN D’UNE VOITURE DE PROCRASTINATEUR

Salut les pros de la procrastination !

Me revoilà dans la rubrique des bons plans pour aborder un sujet qui me tient particulièrement à cœur : la voiture !

Vous en faites pas, on n’est pas dans Turbo, il ne sera pas question ici de cylindrées, soupapes, finitions en bois de noyer ou de système d’aide au créneau dernier cri. La mienne a 17 ans, tousse comme un tuberculeux au réveil, tremble de peur sur l’autoroute, et ne m’aide même pas à remonter les vitres.

la mythique voiture de Gaston Lagaffe, héro de Franquin
La voiture : signe extérieur de procrastination !

Si je l’aime tant, c’est qu’à elle seule, elle me permet de repousser un nombre record de trucs chiants ! Et des trucs qui se voient en plus ! Du concret que je peux exhiber dans toute la ville, en bas de chez moi, dans les bouchons. Elle est le signe extérieur de ma procrastination. Mon étendard, ma figure de proue, mon passeport pour le paradis des feignant(e)s !

Vous la lavez souvent, vous ?

Moi jamais ! C’est la première chose à ne pas faire. Procrastination évidente. Pour le reste, voici :

LE GUIDE D’ENTRETIEN D’UNE VOITURE QUAND ON AIME TOUT REMETTRE À DEMAIN

 

LA VISIBILITÉ

  • Les balais d’essuie-glaces

On y voit très bien même s’ils étalent plus qu’ils ne balaient. Celui du côté conducteur est d’ailleurs toujours le moins efficace. Comme s’il savait qu’il ne servait à rien. Et puis ça fait travailler les muscles du cou parce qu’il y a un endroit en bas où on voit, tout en tenant en éveil quand il est tard. Tant qu’ils ne raient pas trop le pare-brise, on peut voir demain.

  • Le lave-glaces

Oui, bon bah on le remplira demain mais c’est con il va bientôt pleuvoir…

  • Les phares

On y voit très bien même si une ampoule a grillé à l’avant, et ça peut prendre quelques demains avant que l’autre côté ne lâche à son tour. Tranquille. Surtout si vous vivez en ville, pas besoin de phares la nuit puisqu’on y voit comme en plein jour !

Je ne parle pas des phares arrières, y a douze ampoules par là-bas alors si une ou deux ou huit crament, on s’en branle ! Ça peut prendre quelques amendes avant que les changer ne devienne rentable. Soit quelques années pour les veinards. Tranquille !

  • Le rétroviseur intérieur

C’est quand il vous reste dans la main que vous vous rendez compte qu’il ne sert à rien. Le recoller serait un crime contre la procrastination facile.

  • Les rétroviseurs extérieurs

Ne parlons pas de celui de droite, il sert à rien. Je me souviens d’une époque où ne pas l’avoir était une option. Celui de gauche se fait moins facilement oublier. Là, le cou n’est pas le seul à se muscler. On gaine le dos et renforce les lombaires. Souvent, on croise les doigts aussi. En plus de l’apport physique, l’absence des rétros ajoute une dose d’adrénaline à la conduite. Y en a qui sautent en parachute et d’autres qui s’insèrent à l’aveugle sur le périf’, chacun son truc !

Gaston Lagaffe perdu sur un circuit de course automobile dans sa célèbre voiture

Voilà pour ce qu’on peut procrastiner en toute sécurité concernant la visibilité de sa voiture. Dans le prochain article, vous verrez qu’on peut en faire de même avec son adhérence.

Oui, bon bah je l’écrirai demain !

T.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s