Cher procrastinateur, chère procrastinatrice (et cher futur hôte ou hôtesse d’accueil),

Aujourd’hui, je vais tout te raconter sur le monde merveilleux de l’hôtessariat ! Hôte ou hôtesse d’accueil, c’est à mon sens un job parfait pour tout bon procrastinateur. Il est peu engageant (tu ne dois pas pointer au boulot tous les samedi à 8h). Il est propice aux découvertes et aux rencontres. C’est donc l’emploi idéal si tu cherches à te faire de l’argent pendant tes vacances, à arrondir tes fins de mois, ou encore en plan B pendant des périodes d’inactivité !

Quelques éléments de contexte

J’ai accompli ma première mission d’hôtesse d’accueil il y a bientôt 4 ans, en Juin 2016, pendant mes études supérieures. Je devais faire un semestre d’étude à l’étranger et un stage de fin d’étude pour valider mon diplôme. Tout en préparant mon semestre en Californie, j’ai commencé à chercher un moyen de gagner un peu d’argent avant le départ.

Je suis tombée sur une mission de distribution de flyers pour une agence d’hôte et hôtesse d’accueil. J’ai postulé, j’ai obtenu un entretien à l’agence et j’ai fait la mission : distribuer des flyers Auchan pendant 2 jours sous la flotte. Une mission compliquée, mais j’aimais bien le concept et la flexibilité que ce type de missions ponctuelles apportait, donc j’ai renouvelé l’expérience.

En cherchant sur internet, j’ai trouvé une nouvelle offre, en direct avec le client, sans passer par une agence. La mission : distribuer des flyers pendant un salon à Portes de Versailles sur 2 jours. Juste un entretien téléphonique cette fois puis RDV directement sur place. En arrivant, le client m’explique l’objectif : distribuer des flyers pour un salon d’effeuillage pendant le salon des Maires de France. Pas de pluie cette fois-ci, mais beaucoup de lourdeur chez les visiteurs à qui je tendais timidement mes flyers !

Me voilà avec, en gros, 250 euros de plus pour partir aux Etats-Unis gagnés en quelques jours ! J’avais donc trempé le doigt de pied dans le monde de l’hôtessariat, avec une entrée en la matière pas super évidente. Mais encore une fois le concept global me séduisait, il fallait juste que je trouve de meilleures missions.

Ce n’est qu’un an plus tard, après avoir terminé mes études que je me suis retrouvée sans activité, sans chômage, sans aucun revenu et avec mon nouveau diplôme en poche. Pas de souci : le temps que je trouve un emploi, je me remets en quête de nouvelles missions d’hôtesse d’accueil ! Ma recherche d’emploi a duré 4-5 mois. Pendant ce temps, je me suis inscrite à plusieurs agences d’hôtesses et j’ai enchaîné les missions. Et je suis tombée amoureuse de ce milieu, de cette activité. Depuis, je continue de faire des missions en parallèle de mon emploi, pour le plaisir et pour arrondir les fins de mois.

En quoi consiste le métier d’hôte et d’hôtesse ?

Il y a 2 grands types de missions d’accueil : l’accueil en entreprise (longue durée) et l’accueil événementiel (missions ponctuelles) :

  • Hôte(sse) d’accueil en entreprise. Ce sont des postes en CDD ou CDI type standardiste en entreprise ou accueil dans un restaurant par exemple. Ce sont des postes à temps partiel ou à temps plein qui constituent une vraie activité stable sur la durée. Je n’en parlerai pas davantage dans cet article.
  • Hôte(sse) d’accueil événementiel. C’est ce que je fais. Elles peuvent durer de quelques heures à quelques jours (pour des grands salons par exemple) et après c’est terminé. C’est de ce type de missions dont on va surtout parler aujourd’hui.

Quels sont les différents types de contrats pour ces métiers ?

CDI, CDD et CIDD

  • CDI : ne concerne que l’accueil en entreprise
  • CDD/CIDD : concerne l’accueil en entreprise et l’accueil événementiel. Je ne présente plus le CDD, mais le CIDD est un contrat d’intervention à durée déterminée. C’est un contrat spécifique pour les animateurs commerciaux . Comment ça fonctionne concrètement ? On reçoit un contrat à signer pour chaque mission (si l’agence est bien organisée) où sont indiqués horaires, lieu de travail, type de mission, rémunération horaire et modalités de remboursement des frais. Sur certaines missions, on a droit au remboursement de notre repas et/ou du transport jusqu’à un montant défini. Ça peut être par exemple 8 euros de panier repas et remboursement du retour en taxi pour les missions de nuit de max 15 euros. Chaque mission est considérée comme un mini CDD où le salaire comprend une prime de précarité liée au contrat.

Statut auto-entrepreneur

Certain(e)s hôte(sse)s ont un statut auto-entrepreneur, spécifiquement pour leurs missions ou parce qu’ils ont une autre activité en parallèle (mannequin par exemple). Certaines agences acceptent de “facturer” les personnes qui ont ce statut, c’est-à-dire que les hôte(sse)s sont alors considéré(e)s comme des prestataires et non des employé(e)s pendant la mission.

Dans ce cas, l’hôte(sse) doit, dès qu’il/elle est accepté(e) pour une mission, envoyer un devis à l’agence (pour un montant défini ensemble au préalable), et après la mission, envoyer une facture à l’agence, qui elle procédera ensuite au paiement de la facture.

Le salaire brut est un peu + élevé puisque l’agence n’a pas à payer de charges sociales/patronales liées à l’emploi d’un salarié. Mais l’auto-entrepreneur a de toute façon des charges à payer ensuite, donc le montant net est tout de même inférieur au montant brut facturé.

J’ai moi-même obtenu en fin d’année dernière le statut auto-entrepreneur et ai fait quelques missions à ce titre, mais certaines agences commencent à refuser de facturer les hôtesses d’accueil (je ne connais pas bien le cadre légal à ce sujet). A vérifier donc directement avec ton agence si tu as le statut.

Est-il possible de cumuler un emploi à temps plein et des missions d’hôte et hôtesse ?

A priori oui, c’est possible légalement, mais il y a plusieurs contraintes à prendre en compte :

  • Ton contrat de travail. S’il y a une clause d’exclusivité, il faut demander ton entreprise s’ils sont OK avec ton activité parallèle. Si tu violes une clause sans en parler avec eux, ça peut te retomber dessus.
  • Le code du travail. D’après mes recherches, la contrainte réside principalement dans le nombre d’heures travaillées par semaine en tant que salarié. Tu ne dois pas dépasser un certain nombre d’heures de travail employé. Si tu as un statut auto-entrepreneur, tu n’as en théorie plus cette contrainte horaire par exemple. Attention tout de même à bien te renseigner sur les sites du gouvernement en fonction de ta situation personnelle.
cintres hôtesse

Que fait-on pendant les missions d’hôte et d’hôtesse ?

Il y a beaucoup de tâches que l’on est susceptible de faire et souvent une mission cumule plusieurs tâches :

  • Accueil simple (accueillir les invités, les saluer)
  • Orientation (indiquer les toilettes, les espaces, les loges)
  • Placement (accompagner un invité jusqu’à sa table ou à son siège)
  • Émargement (vérifier à l’arrivée de chaque personne qu’elle est bien sur la liste sur un listing papier ou sur tablette)
  • Vestiaire (organiser le vestiaire avant l’arrivée des invités, prendre leurs effets personnels contre remise d’un numéro, et leur rendre en fin d’événement)
  • Remise de badge/bracelet
  • Passage de micro (pendant une conférence, l’hôtesse donne le micro aux personnes qui souhaitent poser une question)
  • Service : boisson, petits-fours ou service à table (boissons/nourriture)
  • Animation (beaucoup d’animations possibles : maquiller des supporters avant un match de football, les faire participer à un jeu, etc.)
  • Photobox : inviter les convives à prendre une photo et les aider à utiliser le photobox
  • Information (donner des informations sur un produit, sur un service, sur un programme)
  • Préparation de sacs cadeaux , remise des sacs aux invités

On ne sait quasiment jamais ce que l’on va faire pendant une mission avant d’y être. S’il y a plusieurs hôtes et hôtesses d’accueil sur un même événement, chacun aura une mission différente.

serveur plateau hôte

Combien gagne un hôte ou une hôtesse ?

De manière générale, au minimum 9 euros net par heure, mais ça dépend des agences. La majorité des agences paye 9 euros par heure, quelques agences payent 10 euros, et certaines payent un peu au-dessus. Mais le salaire va dépendre de plusieurs choses :

  • Le type de mission. Pour des missions très VIP, certaines agences augmentent un peu le salaire
  • L’heure. A partir de 22h (en général), on te considère en travail de nuit, avec une augmentation légère du salaire horaire
  • La langue : s’il faut parler couramment une autre langue que le français, le salaire peut être un peu supérieur
  • Les jours fériés : là aussi, le salaire est un peu plus élevé
tirelire cochon fond bleu

Zoom sur les chefs hôtesses

Si une agence te fait confiance, que tu as fait beaucoup de missions avec elles et qu’elle voit que tu as toutes les compétences requises, elle pourra te proposer des postes de chef hôte/hôtesse sur certaines missions. Plus de responsabilité puisque c’est à toi de manager les autres hôtes et hôtesses, mais aussi quelques euros par heure en + !

Est-ce que tout le monde peut être hôte ou hôtesse ?

Je pense qu’une grande majorité des personnes peut faire ce métier en général (pas besoin de diplôme spécifique). Cependant, certaines missions requièrent des compétences spécifiques (savoir parler une autre langue couramment, savoir vraiment bien tenir un vestiaire) et/ou des caractéristiques physiques (une taille minimale requise ou un profil type mannequin par exemple).

Mais de manière générale, ci-dessous les pré-requis :

  • Être majeur : à voir s’il y a des exceptions chez certaines agences, mais c’est quand même plus simple
  • Le savoir-être : connaître les règles de politesse, être souriant, être patient.
  • Tatouages/piercings : tout dépend des agences, mais souvent il ne faut pas avoir de tatouages ou de piercings visibles
  • Couleur de cheveux : au global, il faut avoir un look classique, qui passe partout. Pas de coupe/couleur de cheveux trop loufoques, sinon ça ne passera pas pour beaucoup d’agences et de missions
  • Barbe : pour les garçons, il y a beaucoup de mission pour lesquelles il faut raser sa barbe. Si tu tiens à ta barbe, tu devras faire le tri.
  • Le matériel : Les garçons, en général, doivent avoir leur propre costume noir + chaussures noires. Les filles doivent avoir leurs propres escarpins noirs simples et des collants chair. Et accepter de porter des talons et d’être potentiellement debout pendant plusieurs heures !
chaussures hôte d'accueil noires vernies

Où trouver des missions d’hôte et hôtesse d’accueil?

Plusieurs possibilités :

  • T’inscrire dans une ou plusieurs agences. Il suffit d’aller sur le site des agences avec lesquelles tu veux travailler et suivre leur processus de recrutement. Si ton profil les intéresse, ils te convoqueront en entretien individuel ou collectif puis valideront ou non ta candidature. Une fois que tu es inscrit dans une agence, tu as accès aux missions qu’elle propose.
  • Chercher des missions directement. Sur certains sites spécialisés, certaines agences déposent des offres de mission auxquelles tu peux postuler en direct :
    • Hôtesses Connexion (j’ai testé, site très bien fait, j’ai déjà trouvé plusieurs missions grâce à ce site)
    • Hôtesse Job (pas fan, je trouve qu’il n’y a pas grand chose pour les missions type événementiel)
    • Accueil Job
    • Certains groupes Facebook, par exemple celui-ci

Comment bien choisir son agence d’hôte et hôtesse ?

Les agences se différencient sur plusieurs points :

  • Le type de missions qu’elles proposent : certaines se spécialisent sur les missions de street marketing (distribution de flyers, d’échantillons, animation de rue), d’autres se spécialisent sur des missions plus haut de gamme qui nécessitent d’avoir eu au préalable plusieurs expériences en tant qu’hôte/hôtesse d’accueil
  • Le siège de l’agence. Il faudra forcément se rendre plusieurs fois à l’agence, donc il vaut mieux choisir une agence facile d’accès
  • L’organisation : à chaque nouvelle mission une nouvelle tenue pour les hôtes et hôtesses d’accueil. Dans certaines agences, il faut venir chercher la tenue au bureau avant la mission et la redéposer après. Dans d’autres, l’équipe apporte la tenue sur place le jour de la mission. A voir ce qui t’arrange.
  • Le salaire : Certaines agences payent + que d’autres
  • La méthode de paiement : certaines agences payent par virement bancaire, d’autres par chèque qu’il faut venir chercher à l’agence. A toi de voir ce qui t’arrange. En tout cas, dans toutes les agences où j’ai travaillé, on est payé le 15 du mois d’après la mission. Si on travaille le 4 Avril, on est payé le 15 Mai. Si on travaille le 29 Avril, on est payé le 15 Mai aussi. Mais ça peut aussi varier selon les agences.
  • La communication : à chaque agence son organisation. Certaines ont un site web où elles postent les missions, d’autres ont une page Facebook où elles postent les missions, d’autres contactent directement les hôtes et hôtesses d’accueil pour leur proposer de nouvelles missions, et d’autres demandent à ce que tu te déplace au siège pour demander de nouvelles missions. A toi de voir ce que tu préfères !
hôtesse

Quelles sont les grandes agences d’hôte et hôtesse d’accueil sur Paris ?

Les agences pour lesquelles j’ai travaillé/je travaille et que je conseille

  • Facett : anciennement Facett&Création, c’est une agence géniale, plutôt spécialisée dans les événements haut de gamme. Organisation très pratique pour les hôtes et hôtesses d’accueil : payement par virement bancaire, l’équipe apporte les tenues sur place, l’agence met en ligne toutes les missions dispos et c’est à l’hôte/hôtesse de postuler sur Facebook (super pratique pour bien gérer son emploi du temps, prendre le temps de réfléchir si on est bien disponible), paye un peu plus élevée que la moyenne (10 euros minimum de l’heure). Pour les filles, je pense qu’il faut mesurer au minimum 1m67-68 (j’ai une copine qui fait un peu moins et qui n’a pas été prise à cause de ça) et présentation très soignée demandée (pas de tatouages, piercings, bijoux, vernis, etc.). Beaucoup de missions proposées !
  • C’Events : petite agence spécialisée dans les événements haut de gamme. L’agence contacte les hôtes et hôtesses d’accueil pour leur proposer des missions. Peu de missions mais bien payées. Payement par virement bancaire.
  • ADD : petite agence spécialisée dans les événements haut de gamme. L’agence contacte les hôtes et hôtesses d’accueil pour leur proposer des missions. Peu de missions mais bien payées. Payement par virement bancaire.
  • Allure Hôtesse : grosse agence, beaucoup de missions. Organisation classique à tous les niveaux : paye par chèque à venir chercher, tenues à venir chercher, agence qui contacte les hôtes et hôtesses d’accueil pour proposer les missions.
  • Exelle Paris : je n’ai fait qu’une mission un peu spéciale avec eux (mannequin cheveux pour Phyto), mais très bien payée ! Et j’ai entendu beaucoup de bons retours, donc une agence à contacter.

Les agences connues pour lesquelles je n’ai jamais travaillé

  • Florence Doré : la plus ancienne agence de France, une des plus renommées, très sélective sur les profils, mais a priori la paye peut être significativement plus élevée que les autres agences.
  • City-One
  • Maristel’O
  • Trinity
  • Penelope
  • Mahola
  • France Prestige

A part Florence Doré qui est à part, les autres agences citées ci-dessus sont (d’après les témoignages que j’ai pu lire) des grosses agences avec un fonctionnement classique (idem Allure Hôtesse), mais à confirmer.

Les avantages quand on est hôte/hôtesse d’accueil

  • La flexibilité : ah, le rêve de pouvoir organiser son emploi du temps comme on veut, de bosser quand on veut, de partir en vacances quand on veut, de bosser beaucoup d’heures ou peu d’heures, de choisir des missions longues (quelques jours) ou courtes (quelques heures). C’est l’un des plus gros avantages de mon point de vue. Aucun engagement sur la durée avec l’accueil événementiel. Et flexibilité aussi en terme de mission. Si tu n’as pas envie de faire certains types de mission, pas d’obligation !
  • La découverte : faire des missions te permet de découvrir plein de nouveaux endroits, parfois même depuis les “coulisses”, que ce soit des endroits où tu n’aurais peut-être jamais mis les pieds de ta vie (la plus belle chambre d’un grand palace parisien, la loge VIP d’un stade) ou au contraire un endroit où ce sera l’occasion de revenir (une belle salle de réception, un bar sympa, une boutique). Faire une mission satisfait à la fois mon envie de découvrir des lieux, mais aussi de découvrir des métiers, des secteurs. Chaque mission est l’occasion de tremper un doigt de pied dans un nouveau monde, que ce soit le monde de l’hôtellerie de luxe, du sport, de la plongée sous-marine, de la finance, de la restauration. C’est plein de métiers en un selon les événements.
  • Les rencontres : être hôtesse d’accueil, c’est aussi l’opportunité de rencontrer beaucoup de monde. Selon les missions, il est plus ou moins possible de vraiment créer le contact avec les clients, les collègues ou les invités, mais en tout cas ça crée vraiment des opportunités ! Même pendant une distribution de flyers, j’ai réussi à récupérer des cartes de visite de personnes qui me proposaient un stage ! Et si c’est quelque chose qui t’intéresse, les missions VIP te permettront aussi de côtoyer pas mal de stars 😉
  • Les expériences : certaines missions te donnent l’opportunité de vivre de vraies expériences. Une fois, j’ai pu voir un concert pendant une mission, une autre fois j’ai pu assister à la projection d’un film, une autre fois j’ai pu assister à un match de football, un concert, etc.
  • La diversité des missions : chaque mission est différente. L’endroit, ce que tu as à faire, la tenue, c’est toujours nouveau ! Difficile de se lasser 😉
  • Le salaire : évidemment, grand avantage, c’est une activité correctement voire bien payée. Parfois, la mission est tellement tranquille que tu es payée à discuter et rigoler avec tes collègues assis derrière un comptoir !
  • Bonus réseaux sociaux : si vous aimez partager vos aventures sur les réseaux sociaux, les missions d’hôtesse sont du pain béni ! Des tenues de l’ambiance, des lieux majestueux, des anecdotes rigolotes, c’est plutôt sympa à partager #vismaviedhotesse

Les inconvénients liés au métier d’hôtesse d’accueil

  • Le jugement des autres : et oui, dans la tête des gens, les hôtes et hôtesses sont des personnes qui n’ont comme seule compétence la capacité à faire la plante verte avec le sourire. Ils sont souvent étonnés d’apprendre qu’une hôtesse fait des études très poussées en parallèle, ou à un métier à temps complet à côté.
  • Le comportement de certains invités à l’égard des hôtesses : il est parfois possible de se retrouver dans des situations pas très agréables, face à des invités machos et sexistes, qui ne traitent pas les hôtesses avec respect. J’ai plutôt eu de la chance à ce sujet donc pas vraiment d’expérience à partager, mais il est vrai qu’il faut s’y préparer.
  • L’instabilité : comme tout métier d’intérim, pas de stabilité. On peut se retrouver sans mission, et on n’est pas en CDI donc difficile de louer/acheter un logement, de contracter un prêt, etc.
  • La fragilité du secteur : on le voit en temps de pandémie et de confinement comme aujourd’hui, l’événementiel fait évidemment partie des secteurs principalement touchés. En cas de coupure budgétaire, c’est aussi le premier secteur qui va être touché. Donc ça reste un métier à risque que je ne conseille pas de faire à plein temps sans plan B.
  • Le contenu des missions : la diversité des missions est un avantage comme un inconvénient. Ça signifie aussi qu’une mission peut être compliquée. On peut se retrouver debout, seule, près d’un mur, à faire la plante verte sans pouvoir bouger ou parler. A ouvrir et fermer une porte. A tenir un plateau avec des bouteilles et des verres très lourds. Ce sont les aléas du métier ! Mais sur mes centaines de missions, j’ai la sensation d’avoir fait beaucoup + de missions très sympas que de missions compliquées !

Voilà pour le sujet de l’hôtessariat ! As-tu trouvé toutes les infos que tu cherchais ? As-tu déjà fait des missions d’hôte/hôtesse ? Es-tu inscrite dans une agence ? Est-ce que ça te donne envie d’en faire ? N’hésite pas à tout me raconter en commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Follow by Email
LinkedIn
Share